Plus simple que les salopes ? La sortie des FAC’ !

Voilà une gentille petite rousse que j'ai pêché à la sortie de l'université à côté de chez moi ! Cette salope regardai mon entrejambe avec une envie folle. Il faut dire qu'à l'instant ou je l'ai vu, je n'ai pas pu m'empêcher : je bandais comme un malade. En voyant ma bosse sous mon pantalon, cette grognasse m'a approché et m'a fait comprendre qu'elle voulait que je l'emmène chez moi. Je ne me suis pas fait prier! Une jeune cochone pareille, à la peau si douce et aux visages angéliques... Faut vraiment être malade pour refuser. Arrivés à la maison, j'ai sorti ma verge et en la voyant, la petite s'est littéralement ruée dessus pour me la pomper. Trainée ce que c'etait bon. Cette grognasse me tirait tellement le jus que je n'ai pas pu me retenir longtemps et j'ai joui sur sa petite bouche !